Accéder au contenu principal
L'Afrique serait elle Maudite à jamais? Le pillage et le gaspillage de ses resources naturelles atteignent aujourd'hui un niveau record , rendant ainsi ce continent de plus en plus invivable pour l'avenir de ses enfants; Mais le monde s'etonne que les dirigeants Africains ne fassent rien pour protéger leurs peuples. Pendant que ce peuple, en proie à la misère suffocante, voit sa sécurité alimentaire gravement ménacée. Les anciens et les nouvelles puissances du monde se liguent ensembles et se livrent au pillage des eaux de l'Afrique de l'ouest. Recemment des militants de Greenpeace ont mené des actions d'envergure qui visent à dénoncer les expeditions des puissants chalutiers européens qui "pour maintenir ces navires économiquement viables est obligé de les envoyer chercher du poisson dans les eaux lointaines de l'afrique de l'Ouest." Au cours de ses éxpéditions 550000 tonnes du poisson est puisé chaque jour par des multiples chalutiers europeans et russes d'aprés le rapport de Greenpeace. C'est si banal aujourd'hui de voir des puissants navires des chalutiers pélagiques congélateurs (PAF) venir faire leur course dans les eaux d'Afrique. Ceci au vu et au su de monde entier depuis bientôt une trentaine d'années. "ce qui me paraît plus enquiètant et plus grave pour nous et pour le monde de la pêche en general n'est pas seulement la sur-capacité et la technologie de ces navires de pêche que nos pêcheurs locaux ne peuvent pas concurencer c'est aussi la presence des navires Russe et chinois qui repoussent sans cesse les limites de la sur-exploitation" se plaint James Ibori ancient gouverneur déchu de l'etat de délta au Nigéria et expert en Biologie Marine. Ainsi aprés avoir épuisé leur propre stock, les chalutiers Chinois, Russe, Hollandais et plusieurs pays européen s'attaquent  sans vergogne aux eaux Africaines... "Cette activité frauduleuse n'est rien d'autre qu'une violation de droit au travail et de celle de l'integrité térritoriale des pêcheurs Africains" se dit Cheik Diop,un membre de commission des entreprises de mission internationale au sénégal.
Selon un récent rapport proposé par l'association Greenpeace "les eaux de l'afrique de l'Ouest sont parmis les plus poisonneuses au monde pourtant ces peuples vivent dans une précarité alimentaire grave." Mais le monde entier est consterné par le fait que les dirigeants de ces pays Africains se sont résignés et semblent incapables de mettre en place une véritable politique de gestion des ressources naturelles dont dependent des millions de leur citoyens. En effet, d'aprés le même rapport de Greenpeace, a ce rythme de cinq cent cinquante mille tonnes du poisson puisés par jour, nous somme proche d'une sur-exploitation qui peut vider les Océans africains et menacer l'avenir déjà frigile de ce peuple....   S'il ya encore quelqu'un quelque part qui se pose la question de savoir pourquoi et  comment  les pauvres pêcheurs SOMALIENS sont ils devenus du jour au lendemains des bandits de la mer défiants les flottes des plus grandes puissances voilà votre réponse...
Thomas Sankara, l'ancien président assassiné de Burkina Faso,  avait effectivement prédit ces évolutions ainsi que leurs impacts sur la population et sur la nature.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

My nightmarish Journey through hell to home town in NIGERIA


Nigeria stands top on the lists of the most corrupt countries in the world following a survey from transparency international or the anti-corruption watchdog but unfortunately this disgraceful posture is somewhat being replicated even in some Embassies of Nigerian outside the country. Nigerian Embassies across the world have a reputation and a litany of complaints… They are riddled with corruption and extorsion of Nigerian citizens by the public servants who are meant to serve them. Yet despite the ongoing campaign against corruption, I came face to face with the most reckless, irresponsible, selfish wolves raven of corruption in Nigerian Embassy of Cotonou in the republic of Benin. When my younger brother Andy rang me saying “mum was dying and the doctors are not making any headway” ... And I remember my Mum few months behind begging me to come home and see her before “she bids her final far well”. I lost my self-control, bough…