Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2013

L’insupportable réalité des Main-d’œuvre à prix cassé : effet de la directive Bolkestein.

Le  déferlement de main d’œuvre bon marché  à travers  le pays  dans  la plupart  des  chantiers  français  a fini de délester  le  BTP de son statut d’activité non- dé localisable. Et c’est certainement  son éloignement  de la réalité quotidienne   dans les chantiers aujourd’hui  qui a incité Cécile  Duflot, Ministre de  logement à  considérer le BTP comme non dé localisable.  Les artisans et les ouvriers font le même constat alarmant d’une situation préoccupante. A savoir  que   l’emploi  que l’on croyait résiliant face à la mondialisation et à la délocalisation subit actuellement une très  forte concurrence déloyale grâce à la présence de main d’œuvre étrangère en très forte proportion sur nos chantiers . . Zbigziew  et son collègue Stanislave partagent  un petit studieux avec deux autres  Polonais  au centre-ville de dijon . Les quatre  ouvriers qui  arrivent de la ville de Lubrine, en Pologne près de la frontière de l’Ukraine  travaillent  pour la SNEP, une entreprise de construct…