samedi 23 juin 2012

The trails of corruption



As corruption runs rampant like wild fire across nation,  Nigeria   is being consumed to a near shattering  disaster.and collapse. There is such a wailing desperation on the faces of the people you see, they live in permanent pain and agony as  predation by the uncaring  ruthless and reckless  leaders continues to deliver far more abject and devastating poverty upon its people.
Undoubtedly Nigeria is rich, But Nigerians are poor. The profusion of wealth and the abundance of natural resources has never in any way profited or trickled down to the poor masses.
The physical condition of the nation is abhorrent  direct consequences of corruption and congenital incompetence. The roads are pitted with holes, They have no such things as pavement, no landscape architecture or urban planning, no water. Power failure had become so consistent that the national electricity board whose acronym was N.E.P.A was modified to mean "never expect power always" What comes to sight when a human- man steps into this  god forbidden nation called Nigeria  is the reckless abandon of virtually every things that makes possible the ease of life. The entire nation is reminiscent of a war zone with an endless list of  Nos - no water in the hotels or homes; no electricity at homes or even in the industries or government ministries ; no good roads for the transport of goods and services  from industries;  no health services of any kind; no sewage  or sanitary systems no public services,no schools, no sports centres or parks no cinemas or amusement centres.
Nigeria as it is now is not a state but a caricature of a state, an illusion that will never change into something Good as Ghana has done. Nigeria is Evil  and a threat to humanity. A kingdom overwhelmed in the darkness.


This is a nation where politics has become a metaphor for cynicism,  callousness, mindlessness  and brainlessness,  greed and rapacity.A former Governor James Ibori was recently jailed  by a British court for his part in a fraud totalling more than $250 millions.  An X ray of corruption shows that more than three quarters of Nigerian governors deeply involved in some scandalous transfer of public fund. The Goodluck Jonathan's administration  is annually facing a mounting scrutiny at home  over illegal payments to cronies and associates amounting to 155 billion Naira
But the political class is not alone in this collective merciless looting of their nation that should have been "our own dear native land". The civil service as inept and as unproductive  and impotent as it is, has  through out this period of unexamined Brainlessness inflicted the most devastating and deepest wounds to the nations economy through corruption practices. The notorious  keeper of the house of representatives, Dimeji Bankole, recently pointed out that the civil service agents has been probed for funds misappropriation of more than one trillion Naira. During the last five year the probe has  enforced the recovery of more 8oo billion. This aptly displays the degree of ruthlessness with which the civil service in Nigeria has so mindlessly looted and squandered the wealth of  our nation and the promise of our future.
In spite of what may be termed as oil jackpot  of more than $300  billions the economy is in a funk, all public services are in chronic deficiency and decay, schools and hospital are decaying, all communicational systems like postal services or telephone systems are inefficient. the very important institutions in the public services are expending a mind boggling amount of money while delivering zero services. The civil servants are not merely plundering the nations they are extortioners of the very poor they were mandated to serve.And yet the civil service employments are sold to the highest bidder between $3000 to $5000
 . Nigerians in the cities live in the slums surrounded by mounds of garbage without access to basic amenities. But through it all the and notwithstanding, so much pain and  agony  that  people of this country go through, . They  are consistently targetet by  the police or the armed forces  to pay settlements under gun points. several bus and taxi drivers and even common drivers have been shot dead for refusing to adhere. In every city in every town or village in Nigeria the predatory police continues to act routinely  as an occupying force. No attempts whatsoever have been made to crack down on such monstrous act of betrayal  on the part of the political class. Embezzlement and bribery is rife on any any grounds. On boarders of the country through the airports, the seas, and the ground boarders "with the customs it is  pay and go no matter with you are bringing in or out" says Ajakpoloha  who works at the ports authority. Every where people are on the look out for money making opportunities and careless about the collective development the prospective  future of their children or the devastating impact of kleptomaniac on their lives.
This is a nation where school pupil sit on the bare floor in a ramshackle classrooms with no adequate equipment for teachers whereas state governors fly  private jets, and senators elected to the house of assembly are doted with $1.5 million as monthly salary. General hospitals have been turned to hospices  due inadequate funding whereas the prominent families travel abroad for treatment. Nigeria is a nation of about 150 million inhabitants. And every member is a local government on his own as  every one should provide himself  with basic amenities including electricity, water, security, health and educational services. The roads pitted  with holes are generally paved by the inhabitants themselves.Every one is forced  digs a bore hole for water and buy generator for electricity. And when the night falls  in big cities such as Lagos, this is when you experience the trauma hell and the tragic lives of the Nigerians. who are subjected to go through out the night a racket of pandemonium hanging over the city  from the noisy generators.  
Justice is without doubt the noblest institution made by man. According to some schools of thought  it is the  distinctive factor between man and ape.It identifies society and characterises humanity's most valuable expediency for survival. However when that propriety is denied and expelled through corruption in any given society, all the surviving  relics of the ape and tiger we expected to have outlived come back in seven fold and the last condition of man will be worst than ever.
The condition of justice in Nigeria is an empirical evidence that when justice becomes thoroughly corrupted as it is today its evil is incalculable, its act are monstrosity. Justice in Nigeria is not merely an institution of perversion , a ruthless gender that has degenerated to a tragic level of inhumanity.The system itself is farce  in a state of lawlessness. Prisoners are massively detained  for  months  or years without trial some of  them, innocent, die in the jail before their sentence. The result of a court proceeding are more often a result of a financial transaction and bribery. Dangerous criminals who have money will have the protection of the court  and were never prosecuted as long as  they can line the pockets of the police and the judges. James Ibori, the notorious state governor's case is an epitome of Nigeria's  abominable system of justice. Released from  Nigerian courts on  150 counts of charges, he was found guilty in a London court and jailed after admitting  ten counts of defrauding and conspiracy. In one of those charades they call courts a very prominent man who enjoys the patronage of some powerful politician was involved in a crime of murder, his servant or house boy was sentenced to death and the wealthy  was mysteriously set free on the same charges of murder. This is where we are today. We can no longer reckon with our institutions of law and order due to extreme corruption and thefts
And this is just why we are there
Some people argue that there is a DNA of corruption among Nigerians or otherwise they are gullible enough  to ignore the horrendous trails of diverting public funds to selfish satisfaction and do not understand that those whom we love are the ones that are hurt. However there are justifiable evidences that more 95% of Nigerians of all genders have been  willing participants in the acts of corruption. basic daily transactions  are  realised through bribery, theft or corruption. it  goes from the exam cheating and out right certificate sales by teacher to bribery for passport or driving license delivery "corruption is so widespread that the citizens call it the Nigerian Factor" says Jordan smith. So it is the civil society that motivates corruption which is inspired by a pervasive culture of "Get Rich quick" and the celebration of the rich what ever the origin of the wealth. Convicts have found their to the parliament as deputies owing to their fortune which every one knows it was ill gotten.  
Aimless leadership and poor governance can only generate waste and pillage of an ignorant population that maintains the primitive culture of dancing to it irresponsible and perverse leaders who are accoutable to no one.  Leaders, incapable of motivating a collective  sense of  purpose, and a  greater sense of belonging  to the nation, like the Asia have done, are more on the look out for money making opportunities and obsessed by selfish satisfaction.


samedi 9 juin 2012

La tragédie du system France Afrique : Un cinquantenaire du corruption, du pillage et de gaspillage.


« Je regardai,  et voici , parut un cheval d’une couleur pale. celui qui le montait se nommait la mort et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre pour faire périr les homme par l’épée par la famine par la mortalité et par le bêtes sauvage de la terre . »Ap6,8 
Le système que l’on  décrive  sur l’appellation de  la France –Afrique est une affreuse tragédie. Pour  l’humanité Africaine, pour tous les hommes –humains c’est sans doute la plus grande  désastreuse injustice ignorée  depuis la traite humaine . C’est tout simplement  un système du  crime contre l’humanité .  un  crime impardonnable !  Mais le comble de mépris et  du dénigrement  frise l’absurde lorsqu’on a annonce à coup de grand fracas  les cinquantenaires des indépendances associé au système France –Afrique. Pour  certain s d’entre nous  c’est une provocation. C’est une indigne.
Le système  France –Afrique  se caractérise  dont sa forme la plus simpliste par la confiscation  de l’indépendance   et de la démocratie réel des anciennes colonies  Français. Ce qui  consiste principalement par la mise en place  des dictateurs  guignol  complice manipulé,  et sous  les  ordres  de Paris ;  Consiste  aussi  par le soutient et la protection  de ce marionnette , souvent un  homme de paille sans  qualité réel , inepte  et irresponsable  sans projet   pour  la  fonction et  direction  auquel il est impose à mener. La liste est interminable :Sassou Ngueso,  yademah, Compaoré, Biya etc
Depuis des années soixante ça se passe de cette manière : Sur  l’égide de Général De Gaule  et de Jacques  Foccart   la France ayant décidé de maintenir les pays supposés indépendant sur une dépendance  occulte et officieuse .  Elle instaure d’abord un homme,  sans direction ni projet d’état.   Cet homme  et son régime sera protégé par des moyens militaires et économiques contre toute forme d’opposition démocratique . Tous les moyens sera  mis en œuvre  pour assurer la pérennité du dictateur  y compris des élections  truquées.  Toutes les modalités illicites ou illégale de prise de  pouvoir sont employés.
Le dictateur, sa famille et sa bande sont solidement implantés et protégé avec des moyens défiant toute  concurrence, il ne lui, reste plus que  l’enrichissement personnel . Tout les régimes issu du system France Afrique fonction de la même manière «extraire  le maximum de richesse  du pays sans se soucier de développement  économique  ou social du pays. » le clan de Eyadema au togo, le clan aussi d’Idriss Déby au Chad le clan du Paul Biya au Cameroun
Nous voyons là l’apparition de ce que Comi  Toulabor appel  des « états  Bandits » Un état sans but sans projet dans le seul objectif consiste dans  l’enrichissement personnel  du pouvoir du despote. Ceci   peuvent s’opérer par des  rackets ou  des razzia. Ainsi les immenses fortunes accumulées via les paradis fiscaux  par les Bongos,  les Sassou  Nguessou les clans de théodor Obiang  de Guinée équatorial etc
Dans ces pays  la notion du droit  des personnes et des institutions démocratiques n’ont de substance que dans la duplicité dialectiques. La brutalité des régimes France- Afriques est sans commune mesure avec aucun autre régime existant . Violence et la cruauté sont les seuls principes  que le régime inflige à son peuple pour  maintenir  la prédominance du chef autour duquel est organiser et structurée  tout l’appareil d’état tout le reste est insignifiants .
Et pourtant en dépit  de ses exactions  en dépit des multiples  dénis aux  droit économiques, sociaux et politiques réservé aux  peuples la France continue de protéger et de cautionner l’inhumain et l’insoutenable. Pendant que les répression à  outrances sont  mené contre les opposants  la France maintenait sa main mises sur l’ensemble des ressources naturels du  pays, sur ses institutions et sur les appareilles de la caricature d'état 
L’exaspération frise le summum  lorsque on se rend compte   que ce même   pays champion du droit de l’homme et de la démocratie  soit à  l’origine et   l’architecte  d’un système  aussi  monstrueux  et inhumain pour l’existence et l’avenir d’un peuple tout entier.  Ce que  les successifs  chef d’état Français  ont permis  leur homologues Africaines d’infliger au  peuple ne peut se réaliser par aucun chef d'état dans aucun pays au Monde  même dans leur rêve le plus fou. 
La France  à formellement orchestré des coups d’états  lorsque un chef d’état africain se manifeste une volonté  de résistance à l’injonction  colonial, elle a participé dans les élections  truquée   qu’elle  confirmera le résultat   par la suit comme étant  libre et démocratique.   La violence et la cruauté de leur marionnettes protégés sont régulièrement cautionnées . Le tyran dictateur et sont entourage  font pourtant  usages des moyen les plus radicaux comme la racket, les razzia et les brutalités les plus extrêmes  afin de maintenir sont régime de prédation  sur le pays.  Tout ceci dans une impunité total.   Ainsi Bongo  a régné sans partage  sur le Gabon pendant presque quarante-deux ans  par le billet   des « élections  démocratiques »  sanctifié par les successif chef d’état Français.  De même Paul Biya qui règne encore depuis bien plus que vingt cinq ans au Cameroun ou Eyadema  qui a régné sur le Togo. Tous ont constitué une monarchie républicaine  qui consiste à transmettre  comme un héritage à leur descendants   
Mais au nom de quel  intérêt national ont-il  décidé d’ hypothéqué  l’avenir de tout un peuple ?.  Pourquoi tant de gâchis ; ? pour quoi tant de désespérance  tant de désillusion infliger au peuple qui  à travers le temps et l’espace ont déjà trop souffert ; Pour quoi ?  pour quoi ?  pour quoi ?
Voila pour quoi L’Afrique na jamais su se réconcilier avec son histoire  et  avec le monde qui l’entour
Voila aussi pour quoi  elle  à sombrer  dans cette « nuit noire  assoupie  et profond » qu’écrivait Victor Hugo  
Parce après les ténèbres de l’esclavage  qui s’est  abattus sur le continent pendant plus de cinq cents ans,  après  des centenaires  encore de la colonisation,  suivi de l’exploitation économique  et du pillages des ressources  ce continent fut  exsangue  matériellement,  physiquement et moralement . 
Mais voila,  au lieu de laisser le continent  soigner ses blessures  et préparer ses moyens disponibles  pour affronter les défis  de son histoire  on lui inflige le système dit France - Afrique,l’acte fondateur  pour achever sa dignité et pour confisquer toute  prétention  à sa  liberté démocratique .
De même qu’ils imposent les  Bongos,  les  Boignys,  les kerekous  les Sassous, Les  Yademas ,  les Biyas etc,  une bande de bandit sans projet politique  de construction d’état, et qu’ils sont protégés , de même qu’ils assassinent  Les hommes les plus intègres tel que Lumumba,  Sankara  Olympio ou encore Nkurumah et  Ruben Um  Nyobe,  tous ceux qui ont chercher à favoriser une réflexion sur la destinée Africaine ont était destitués ou assassinés
Voila comment de l’état colonial relativement ordonné L' Afrique est régressé, parce que plus elle régresse et sombre dans le chaos moins elle sera en mesure d’affirmer  maitre de son destin. Par contre  le dictateur mit en place à le soutien a la fois militaire, politique et économique lui permettant de continuer l’humiliation , l’outrage et le pillage du  continent  avec la complicité des multinationales  Françaises . Il divise pour régner. Mais tous les exaction perpètres , tous les fraudes  électoral  pratiqués et des crimes commises  la France ne manifester que de silence , de tolérance  et par fois même de complicité direct à l’ égard de ses protégés.  Une évidence attesté    par le soutien de la France avec les génocidaires Rwandais. Tous cela en dépit des rhétoriques  moralisantes du successif président Français  Mitterrand  Chirac etc
L'Afrique a  ainsi perdu la bataille du développement  et le peuple tout entier  sombre dans le désespoir  mais elle également perdu ses illusions de voir apparaitre sur son territoire un état démocratique 
« Lorsqu’on parle de démocratiser cela sous-entend un état , lequel suppose  l’existence de pouvoirs et de contre- pouvoirs organisés et  reconnus ……  une administration neutre et impartiale qui fonctionne avec des règles établies,  des institutions de contrôle et  de sanction, des acteurs politiques et des citoyens libre et actif  implique dans la gestion du pays, des règles de jeu universelles et valable pour tout le monde[……] On à faire  à une bande de bandit sans projet politique de construction d état, mais qui sait toute fois utiliser la puissance  publique pour briser les corps et les os  pour extorquer  et extraire de façon  exorbitante des richesses  du territoire…… »
 C’est ainsi que le système France –Afrique,  sous un fond de corruption à outrance et de répression, a fait naitre la démocratie héréditaire ou les fils des anciens chef de bande remplace leur père, après leur décès, par les urnes. Comme leur père ils savent utiliser le puissance publique et le monopole de la violence pour castrer toute opposition.  Par conséquences la France –Afrique  constitue une  force de destruction  et ruine pour  toute les autre force Démocratique.
Dans une condition d’instabilité savamment entretenue, la France –Afrique, qui ne se préoccupe pas des enjeux économiques de  monde Africain , instaure une économie du pillage dans laquelle les multinational Français, Areva, Total, group Bolloré etc  sont  invités au festin. La France à de cette façon imposé une démocratie tronqué  au profit d’un clan qui a contribué à accroitre la corruption et le gaspillage et le découplage de la paupérisation.
Plus encore la France- Afrique c’est surtout un Déni de la souveraineté  par un réaménagement habile  d’un système de néo-colonial   des peuples Africains.  L’esclavage et la colonisation ont été des conséquences désastreuses pour  Afrique, le système France-Afrique a achevé la mission de sa déstructuration.    Ce système monstrueuse a réalisé  la destruction de l’équilibre  de ses valeurs sociale, morale et environnemental  ce qui a entrainé l’indignité de l’homme africain ; l’homme Africain a perdu ses repère en raison de cette déséquilibre monumental  entre le peuple et son  environnement,  généré par  un système inhumain  qui le pollue et le dégradé. La France-Afrique  n’est rien d’autre qu’une entreprise pour  réaliser la volonté originale de l'ambition  de la déshumanisation des peuples Africains
Ainsi vendu, colonisé,  pillé, exploité et méprisé par tous et pour tous,  système France – Afrique  lui ôte toute  velléité  de  l’espoir promise et sa liberté. Il ôte des états Africains de l’obédience France -Afrique toute prétention à la souveraineté  politique et économique puisque c’est la France  qui s’en charge  de gérer  la politique- monétaire   des état d’Afrique Francophone. «  En réalité les banques de   ces pays n’ont aucun pouvoir et ne sont rien de plus qu’un gigantesque institution bureaucratique qui ne décide pas de politique –monétaire. Elle sont  la pour faire croire aux pays de la zone  Franc qu’il sont maitre de leur destine » . Dans la mesure ou tout les leviers de contrôle monétaire et économiques  réside à paris l’évidence apparait que ces pays ne seront  jamais  en mesure de maitriser leur destinée économiques, politique et social de développement   Puisque les décision se situent  ailleurs où les intérêt de la France semble  primer.  Il en résulte  de cette réalité le mépris de ses gouvernants ; l’exclusion au niveau international ; la paupérisation massive  et l’exclusion social du peuple.  On comprend ainsi, pourquoi la France- Afrique n’est qu’une gigantesque fumisterie les états qu’elle a chapeauté ne sont que des Caricatures d’état. Voila pourquoi  l’Afrique  de France-Afrique est une tragédie  qui a rendu  l'Afrique  à l’âge de  ténèbres.
La ou le bas blesse, c’est que certains visionnaires intègres qui ont bien  tentés  de prémunir contre cette entreprise de confiscation, qui a dilapidé  le patrimoine des cultures  Africaines, Aliénés les peuple  et entrave tout possibilité du progrès, ont été lâchement  assassinés . Voila ce qui explique l’élimination des hommes intègres  comme Thomas Sankara  assassiné par son ami Blaise Compaoré.  Et pourtant il avait enclenché une vraie dynamique d’émancipation . C’est dans la même veine qu’on explique la mort  de Sylvanus  Olympio au Togo ou celle de Ruben Um Nyobe au Cameroun. Le cinquantenaire de la France – Afrique s’avère  ainsi qu’un fête de mascarade d'une couleur tragique et d'un gout amère   .