Accéder au contenu principal

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L’ Inexplicable explosion de la culture du tatouage .Quel paradoxe!

On le décrivait autrefois  comme la marque historique de la honte, de la criminalité et de la rébellion, le tatouage est aujourd’hui porté par les puissants,  les célébrités et les élites du temps moderne      Sous un feu d’artifice de couleurs, des objets japonais, des félins , des animaux sous marins  ou encore les fameux dragons  s’animent sur la peau des hommes et des femmes du public  passionné de l’art du tatouage. Les incontournables comme la rose , le cœur transpercé par une flèche ou la croix celtique, les  sujets de tatouage semblent  inépuisables et sont  représentés sur des formes et des styles débordant de créativité. Mais ce qui provoque la stupéfaction aujourd’hui  c’est la tendance démographique et le changement de statut social des amateurs de tatouages. Samantha  Cameron , la femme du premier ministre  Britannique porte un tatouage d’ un bébé dauphin sur la cheville gauche. Les célébrités  du monde entier : actrices, mannequins, footballeurs sont souvent des prescrip…

Nigerian hospital services: a weapon of mass destruction

The health of nations: Why Nigerian hospital services  has become a weapon of mass destruction We  are currently experiencing a general process of disintegration through the collapse of our health services; poverty of medical health facilities, absence of skilled personnel but most of all a pervasive contempt of responsibility and accountability of the medical staffs.
Hospitals  have a mission  In most parts of the world to  inspire hope by providing the adequate health care to every patient through  an  integrated  clinical practice. It inspires hope through the expression of compassion  by  treating  patients  with  sensitivity  and empathy and most of all by its adherence to  ethics  and professional responsibility, in brief they heal the sick and give support to the physically  afflicted . Nevertheless  the prevailing experience in Nigerian Hospitals is a depressing Gloom and doom and tragic denial of its mission. Thus, Ijeoma   was taken to the Ante natal ward of Ogbolodo general …